atoll

atoll [ atɔl ] n. m.
attôle 1773; atolon 1611; mot des îles Maldives , par l'angl.
Récif corallien annulaire des mers chaudes, enfermant un lagon communiquant avec la haute mer. Des atolls.

atoll nom masculin (maldive atolu, du cinghalais ätul, à l'intérieur) Récif corallien annulaire, partie émergée d'une construction de madréporaires reposant sur un soubassement rocheux. (L'atoll porte des îles basses et encercle un lagon pouvant communiquer avec l'océan par une ou plusieurs passes.)

atoll
n. m. île corallienne en forme d'anneau, entourant une lagune. Les atolls du Pacifique.

⇒ATOLL, subst. masc.
GÉOL. Île basse corallienne, en forme d'anneau, qui renferme une lagune (lagon) pouvant communiquer avec la mer par une ou plusieurs passes :
1. Chacun sait que les êtres vivants sont susceptibles de fabriquer des substances minérales, parfois localisées dans le corps (c'est le cas de nos os), d'autrefois servant de support à des colonies d'êtres inférieurs, comme les coraux, les madrépores des mers chaudes, dont la prolifération donne naissance à des récifs, barrières, atolls.
Ch. COMBALUZIER, Introd. à la géol., 1961, p. 87.
P. métaph.
1. [Pour désigner un lieu] :
2. Le flanc sonore de la colline répercutait les bruits, portait, d'un atoll maraîcher cerné de maisons à un « parc d'agrément », les nouvelles.
COLETTE, Sido, 1929, p. 20.
2. [Pour désigner une pers.] :
3. C'est drôle comme la chose d'écrire (sic effatus Ubu) devenue professionnelle vous dégoûte et détache de vous-même (...). Le fond n'a pas changé. Tu sais qu'il est fort simple. Mais entre Moi et moi, les choses et les autres ont élevé un anneau de corail. Je suis Atoll.
VALÉRY, Correspondance [avec Gide], 1890-1942, p. 508.
Rem. La forme attolon (ou attollon) est auj. inusitée.
PRONONC. ET ORTH. :[]. On écrit également attoll (cf. Lar. 19e, GUÉRIN 1892, Pt Lar. 1906, Ortho-vert 1966), attolle (cf. Lar. 19e), attole (cf. Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, DG), attol (cf. GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill., QUILLET 1965). Autres formes attolon, attollon.
ÉTYMOL. ET HIST.
I.— 1. 1611 atolon (F. PYRARD, Discours de voyage des François aux Indes Orient., 38 ds ARV., p. 66 : Ces isles [l'ensemble des Maldives] sont divisees en treize provinces qu'ils nomment Atolons. En chacune desquelles il y a un chef qu'ils appellent Naybon); 1615 atholon (Voyage de Fr. Pyrard de Laval, I, 173, ibid.); 2. 1637 atollon (P. D'AVITY, Le Monde ou la descript. gén. de ses quatre parties; Asie, 714, ibid., p. 67); 3. 1694 attollon (CORN.); ,,vieux`` ds GUÉRIN 1892.
II.— 1. 1773 attôle (BOURDÉ DE VILLEHUET, Manuel des Marins ds ARV., p. 69); 2. 1845 atoll (C. LYELL, Principes de géol. ou Illustr. de cette science [trad. de l'angl. par M. Meulien], t. 2, p. 561 : Quant aux dimensions des atolls, il a été reconnu que quelques-uns des plus petits, parmi ceux que Beechey a observés dans la Mer Pacifique, n'avaient qu'un mille de diamètre).
I empr. au maldive (indo-aryen) atolu « id. » prob. à rattacher au singhalais ätul « à l'intérieur » (YULE et BURNELL, Hobson-Jabson, A Gloss. of Colloq. angl.-indian words, cité par KÖNIG, p. 18), allus. à la lagune qui constitue l'intérieur de ces îles. Cet empr. a dû se faire directement (cf. ARV., loc. cit. citant à juste titre Pyrard qui véhicule des termes de lang. autochtones); le port. atollon plausible pour des raisons hist. et mentionné comme intermédiaire par KÖNIG, DAUZAT 1968, BL.-W.5, FEW, t. 20 et DEI n'est attesté ni ds DALG. ni par MACH. et l'esp. atolón n'est attesté que dep. 1831; l'ital. atollo (XVIIe s., DEI), l'angl. atollon (1625, PURCHAS, Pilgrims ds NED) sont, soit des empr. directs, soit des empr. au fr. Pénétration en fr. I 1 : mot cité comme étranger, I 2 terme fr. introd. dans la lang. des géogr. par d'Avity, utilisation de Pyrard; I 3 terme définitivement entré dans la lang. : Corneille, utilisation de d'Avity. II prob. par l'intermédiaire de l'angl. atoll (MACK. t. 1, p. 216; NED; KÖNIG, op. cit.; ARV., op. cit.; LOK. § 132), attesté dep. 1832 (LYELL, Princ. Geol., t. 2, p. 285 ds NED, texte dont II 2 est la trad. fr.); terme répandu par Darwin (1843, Coral-Reffs, 107 ds NED), pour raison hist. : îles Maldives passées au XIXe s. sous domination angl.; de même : all. atoll (XIXe s., DUDEN Etymol. 1963), ital. atollo (XIXe s., DEI) viennent de l'angl. Forme atôlle dep. 1773 empr. à l'angl. (ARV., op. cit., p. 69 : Bourdé de V. officier de la Cie des Indes Orientales étant en rapport fréq. avec coloniaux angl.).
STAT. — Fréq. abs. littér. : Atoll. 13. Atollon. 1.
BBG. — ARV. 1963, pp. 65-69. — BACH.-DEZ. 1882. — BAULIG 1956. — BOUILLET 1859 (s.v. attole). — DAINV. 1964. — Géogr. t. 3 1968. — GEORGE 1970. — GRUSS 1952. — KÖNIG 1939, p. 18. — LE CLÈRE 1960. — MACK. t. 1 1939, p. 216.

atoll [atɔl] n. m.
ÉTYM. 1845, attôle, 1773; atollon, 1637; atolon, 1611; du maldive (indo-aryen) atolu, par l'anglais.
Île corallienne ou madréporique située en pleine mer et qui est formée d'une bande de terre émergée entourant une lagune. Lagon; → substruction, cit. 2.
1 L'archipel des îles Maldives est constitué par un anneau subdivisé en dix-sept atolls secondaires, chacun d'eux étant formé lui-même par des atolls proprement dits, au nombre total de douze mille.
P. Poiré, Dict. des sciences, p. 297.
2 Quelle autre mauvaise nouvelle une fille pourrait-elle bien avoir à annoncer à sa mère depuis dix mille ans que les spermatozoïdes ont pour mission de foncer sur les ovules ? J'imagine avoir ressenti exactement la même impression que les habitants d'un atoll du Pacifique auxquels on annonce l'arrivée d'un cyclone pour le lendemain.
Benoîte et Flora Groult, Il était deux fois, p. 395.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • atoll — atoll …   Dictionnaire des rimes

  • Atoll — Sn Koralleninsel per. Wortschatz exot. (19. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. atoll, das seinerseits aus einheimischen Bezeichnungen wie atollon und atoll für die Malediven übernommen ist. Im Englischen ist das Wort seit dem 16. Jh. als Exotismus …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Atoll — Жанры прогрессив рок Годы 1972 1976 1989 2003 …   Википедия

  • Atoll (BD) — Atoll (revue) Pour les articles homonymes, voir Atoll (homonymie). Atoll est une revue de Petit format de l éditeur Jeunesse et Vacances qui a eu 121 numéros de mars 1967 à novembre 1981. Ce fascicule est l un des plus gros succès de l éditeur… …   Wikipédia en Français

  • Atoll K — ((it) Atollo K) est un film franco italien réalisé par Léo Joannon, sorti en 1951, avec dans les rôles principaux le duo comique Laurel et Hardy dont c est le dernier film tourné en commun. Sommaire 1 Synopsis 2 Fiche technique …   Wikipédia en Français

  • Atoll 66 — 20e album de la série Natacha Scénario Guy d Artet Dessin François Walthéry Bruno Di Sano Couleurs Cerise Éditeur Marsu Productions …   Wikipédia en Français

  • Atoll — das; s, e <über gleichbed. engl. atoll aus Malayalam aḍal »verbindend«> ringförmige Koralleninsel …   Das große Fremdwörterbuch

  • Atoll — Atoll: Die im Deutschen seit dem 19./20. Jh. übliche Bezeichnung für eine ringförmige Koralleninsel stammt vermutlich aus der südwestindischen Drawidasprache Malayalam, wo aḍal »verbindend« bedeutet. Ins Dt. gelangte das Wort durch Vermittlung… …   Das Herkunftswörterbuch

  • Atoll — A*toll , n. [The native name in the Indian Ocean.] A coral island or islands, consisting of a belt of coral reef, partly submerged, surrounding a central lagoon or depression; a lagoon island. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • atoll — 1620s, atollon, from Malayam atolu reef, probably from adal closing, uniting. Popularized in present form by Darwin s writings …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.